Voici la terre promise de Slack`s, exprimée en trois mots (?soyez moins occupés?) et livré dans les résultats de recherche avant m?me d`atteindre leur site Web: II. Compétence/Faculté. Les parties contractantes devraient ?tre qualifiées et compétentes pour conclure l`accord et exercer les obligations qui y sont imposées, en d`autres termes, elles devraient avoir un âge légal (18 ans) et avoir un esprit sain. En cas de vente, de transfert ou d`aliénation de biens immobiliers ? un étranger, et le bien immobilier est dans la zone dite restreinte (une bande de territoire national qui englobe tous les terrains 100 kilom?tres de large le long des fronti?res mexicaines et 50 kilom?tres de large le long de la côte mexicaine), ? la signature de la promesse d`achat et de vente, ledit étranger peut ne pas avoir la capacité d`acquérir ledit bien immobilier; en tant que tel, nous recommandons d`énoncer dans une clause ou dans la section des considérants [de l`accord] que l`étranger s`engage ? établir l`un des chiffres légaux énoncés dans la Loi sur l`investissement étranger afin d`?tre en mesure d`acquérir ledit bien immobilier. Premi?re alternative: sécuriser la promesse. La meilleure solution pour le détenteur de servitude est de sécuriser le financement d`intendance avec un pr?t hypothécaire pour ?tre libéré comme lots sont vendus. Mais que faire si les constituants de servitude refusent d`accorder une hypoth?que? Un jugement de l`argent résultant d`une action civile crée un privil?ge qui s`attache automatiquement ? tous les biens immobiliers d`alors appartenant aux promettants dans le comté dans lequel le jugement est obtenu. Le titulaire d`un jugement peut obtenir une ordonnance du Tribunal (connue sous le nom de saisie-arr?t) exigeant que les employeurs et autres personnes paient le revenu payable par ailleurs au débiteur au titulaire au lieu de la satisfaction de la créance. Le titulaire d`un jugement peut également obtenir une ordonnance du Tribunal (connue sous le nom de prél?vement) pour prendre possession des biens du débiteur, y compris les biens réels et personnels, en vue de la vente ? une vente publique en remboursement du jugement. MARTIN ADAMS est un penseur de syst?mes et auteur. Comme un enfant, il lui a plu ? voir la plupart des gens qui luttent tandis que quelques-uns vivaient dans l`opulence. Cela a inspiré en lui une qu?te permanente pour co-créer un monde juste et durable en collaboration avec d`autres. En tant que diplômé d`une école de commerce avec des liens ? Wall Street, il a choisi de ne pas poursuivre une carri?re ? Wall Street et a choisi plutôt de consacrer sa vie ? l`enrichissement de la communauté.

Grâce ? son travail d`entreprise sociale, il a vu de premi?re main dans quelle mesure le syst?me économique actuel provoque des conflits humains et écologiques.